Vous êtes ici : Les dossiers d'Economie Magazine > Economie > Qu'est-ce qu'un cycle économique ?

Qu'est-ce qu'un cycle économique ?

cycle économique

Le cycle économique représente l’ensemble des fluctuations des activités économiques d’un pays. La périodicité de ce cycle varie dans le temps de manière régulière. Le taux de croissance de l’économie repose sur les activités économiques telles que : l’investissement, l’emploi, la production, le niveau de revenu et les opérations boursières.

Les cycles économiques

L’étude de ce phénomène sur une longue durée permet de constater qu’il est composé de 4 phases. Ces cycles se répètent en boucle dans un ordre précis, car ils sont interdépendants. Ces fluctuations surviennent à un rythme plus ou moins régulier qui font que certaines phases peuvent être anticipées.

L’expansion

Le cycle de l’expansion est connu comme étant la phase de prospérité. Elle se caractérise par l’augmentation de la production et de la demande sur une courte ou moyenne période, suivie d'un cadre économique solide, puis d'un taux de chômage relativement faible et enfin de l'augmentation du taux de croissance du PIB. Le PIB (produit intérieur brut) est la valeur totale des biens et services produits dans un pays. C’est un indicateur de la situation économique d’un pays.

En d’autres mots, le cycle de l’expansion est la période où il y a le plus de salariés et les investissements sont également très élevés. Cette phase du cycle économique est habituellement accompagnée d’une inflation. L’inflation désigne l’augmentation des prix, y compris celui des matières premières. Le potentiel de la phase d’expansion ne peut être exploité que sur un court terme.

La récession

Cette phase est le début du ralentissement de la production. Après avoir été au summum de son potentiel, l’économie commence à se contracter. Elle continue à croître, mais en faibles proportions. C’est le revirement de l’économie suite un essor considérable.
Après quelques mois de PIB négatif, survient la crise économique. C’est la phase négative du cycle économique. Elle se manifeste par une stagnation des activités économiques et une diminution des niveaux et des possibilités d’emploi ainsi que d'une baisse du volume de demande de biens et de services.

Durant cette période les investisseurs évitent les gros placements.

La dépression

inflation

C’est le niveau le plus bas du cycle économique, elle se caractérise par une impasse économique, notamment par la stagnation de la productivité, l’accumulation des stocks, la fermeture d’une majorité de PME et PMI (petite ou moyenne entreprise), l'augmentation du taux de chômage, la déflation (baisse des prix) et un taux de PIB négatif. Toutes les institutions financières et économiques sont touchées par la dépression. Cette phase de dépression peut durer longtemps à moins de trouver un nouvel élan pour relancer les activités économiques. Pour se sortir de cette phase, il arrive que les gouvernements prennent des initiatives pour relancer l’économie du pays.

La reprise ou la récupération

Cette phase est l’évolution de la dépression. Elle se dessine suite à des mesures permettant de relancer la productivité et aux marchés de retrouver un nouveau souffle. La reprise se caractérise par une valeur positive du PIB, un accroissement de la consommation, une baisse du taux de chômage, une augmentation du revenu salarial et un redémarrage des investissements.

Cette reprise sera suivie par l’expansion d’un autre cycle économique et ainsi de suite.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur l'économie sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : p2xFLE

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires