Vous êtes ici : Les dossiers d'Economie Magazine > Economie > Le marché de la piscine en France : chiffres clés et tendances

Le marché de la piscine en France : chiffres clés et tendances

Le marché de la piscine est en plein boom en France. En effet, le nombre de piscines installées sur l’hexagone a quasiment doublé en dix ans, atteignant plus de 2 millions aujourd’hui.

En 2017, le marché de la piscine a encore affirmé sa bonne santé. Il y aura bientôt 2 millions de bassins privés en France, un chiffre qui témoigne d’un phénomène de démocratisation de la piscine. Cette dernière représente toujours un élément de valorisation d’un bien immobilier mais correspond davantage à un art de vivre qu’un signe ostentatoire de richesse comme ce fut le cas auparavant.

Le marché de la piscine en France : chiffres clés et tendances

La piscine privée se démocratise

Après avoir connu plusieurs années de crise, le marché de la piscine se démocratise. Il ne s’est jamais aussi bien porté qu’en 2017. La Fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP) a publié le 10 janvier 2018 une synthèse pour faire le point sur le marché des bassins. Il ressort que le nombre de bassins vendus en 2017 dépasse celui de 2007 qui marquait le seuil le plus important jusque-là. Durant cette période, le nombre de piscines a augmenté de près de 50 % en France pour atteindre les 2 millions de bassins privés sur le territoire. Le pays compte désormais 1.188.704 bassins enterrés, soit 45.810 de plus par rapport à 2016, et 832.950 piscines hors sol.

Cette forte croissance s’explique principalement par une conjoncture favorable, avec un niveau satisfaisant de mises en chantier de maisons individuelles, et une bonne confiance des ménages. Ces derniers ont également profité du faible niveau des taux d’intérêt.

Des piscines plus petites et moins onéreuses

Si les Français rêvent toujours de disposer d’une piscine dans leur jardin, son usage a beaucoup évolué. Alors que dans les années 1980-1990, la piscine était très orientée "natation", elle est aujourd’hui considérée comme un espace de détente qui améliore considérablement le confort du foyer. La FPP constate également que les dimensions des piscines ont beaucoup changé. Il y a 30 à 40 ans, un bassin faisait en moyenne 72 mètres carrés et 1,80 mètre de profondeur. Il fait désormais 32 mètres carrés et 1,40 mètre de profondeur environ. Leurs formes sont moins rectilignes et plus originales. Cette réduction des dimensions s’accompagne inévitablement d’une baisse des volumes d’eau nécessaires au remplissage des bassins. Depuis 1980, ceux-ci ont été divisés par trois, passant de 130 à 45 mètres cubes. L’organisme précise qu’à l’horizon 2025, les piscines pourraient même faire 7X3 m pour 1,30 mètre de profondeur.

Ensuite, les prix liés à l’installation des piscines diminuent. Il faut compter entre 15.000 et 18.000 euros pour un bassin enterré contre 35.000 à 45.000 euros dix ans auparavant. Les piscines en kit sont désormais plus accessibles puisqu’il est possible d’en faire installer une pour moins de 10.000 euros. Cette baisse des prix est directement liée à la réduction de la surface des bassins.

Le marché de la rénovation des piscines en plein essor

Après ces années de forte progression, tout porte à croire que le dynamisme du marché de la piscine perdurera. La FPP signale néanmoins un léger tassement des commandes fin 2017. Les professionnels du secteur devront ainsi redoubler d’efforts pour répondre aux attentes de la clientèle française et étrangère, cette dernière représentant près de 20 % des ventes.

Sur le marché français, les demandes se diversifient. Si les ventes de bassins neufs sont majoritaires, les chantiers de rénovations sont de plus en plus nombreux et devraient représenter un quart de l’activité. Les clients disposant d’une piscine ancienne et qui nécessite d’être rénovée souhaitent profiter des dernières améliorations techniques en matière de traitement de l’eau, de filtration ou encore de chauffage. Celles-ci permettent de réaliser des économies d’énergie et impactent la qualité de l’eau. Même lorsque leur piscine est relativement récente, les clients veulent profiter d’équipements améliorés pour bénéficier d’un confort optimal et d’une meilleure automatisation.

Des piscines écologiques et plus économiques

De manière générale, les consommateurs sont plus attentifs à l’impact environnemental de leurs équipements. La piscine n’échappe pas à ces préoccupations. Effectivement, les traitements des bassins sont plus écologiques. De nombreuses alternatives au chlore sont proposées ainsi que l’automatisation des traitements qui permet de n’apporter que la dose nécessaire. De plus, les pompes à chaleur sont plus performantes. Les particuliers ont la possibilité de chauffer leur bassin pour un coût abordable et ainsi prolonger le temps de leur baignade. La pompe à vitesse variable ou l’éclairage LED permettent d’alléger la facture d’électricité.

On observe également l’apparition de piscines connectées idéales pour un entretien plus rapide du bassin et une meilleure gestion de ses équipements. Plusieurs solutions sont disponibles sur le marché comme le capteur qui, une fois installé au bord du bassin, analyse la qualité de l’eau et transfère les données sur l’ordinateur ou le smartphone du client. Il existe aussi des boîtiers centralisateurs qui étudient la qualité de l’eau du bassin puis ajustent en conséquence le fonctionnement de divers paramètres comme la filtration, le traitement de l’eau, le chauffage ou encore le nettoyage. Les informations sont transmises en temps réel sur l’ordinateur ou le téléphone du client qui peut s’il le souhaite modifier la programmation à distance.

A voir : les nombreux dossiers sur la piscine sur Le Monde.fr

Le pisciniste, un métier en constante évolution

Comme c’est le cas dans de nombreux autres secteurs, Internet a transformé la relation client tant au niveau de l’information sur les produits que sur l’acte d’achat. Les consommateurs sont aujourd’hui mieux informés et n’hésitent pas à comparer les prix en ligne. Si la vente de produits low-cost rend la piscine accessible au plus grand nombre, elle contribue également à éloigner le client des piscinistes. Pour s’adapter à l’évolution du marché, ces professionnels se spécialisent davantage dans la rénovation des bassins : remplacement à l’identique, amélioration, restructuration, relooking. Pour faire la différence avec la concurrence, le pisciniste développe par ailleurs son service client en assurant un service après-vente réactif et efficace ou en prodiguant des conseils.

Ainsi, tout porte à croire que le marché de la piscine a encore de beaux jours devant lui.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : GacuPK

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture ...