Vous êtes ici : Les dossiers d'Economie Magazine > Commerce > Newsletter et e-mailing : clef du succès des boutiques en ligne ?

Newsletter et e-mailing : clef du succès des boutiques en ligne ?

L’envoi de newsletters et l’e-mailing sont souvent utilisés pour promouvoir une entreprise, un service et fidéliser les clients. Les internautes se montrent généralement plus réceptifs à ce canal de communication plutôt qu’aux campagnes de marketing direct.

Si vous pratiquez ou comptez pratiquer l’e-mailing, vous êtes directement concerné par la nouvelle loi européenne sur la protection des données qui entrera en vigueur le 25 mai 2018. Celle-ci prévoit qu’il sera désormais interdit d’utiliser les adresses mail des utilisateurs sans avoir obtenu leur consentement. A cela s’ajoutent des contraintes techniques à ne pas négliger.

Newsletter et e-mailing

Deux outils de fidélisation au service de la relation client

La newsletter et l’e-mailing sont souvent confondus puisqu’ils permettent tous deux l’envoi de emails à des cibles précises. Il existe néanmoins quelques différences à connaître, surtout si vous souhaitez inciter les clients à visiter votre boutique en ligne.

L’e-mailing est un outil de prospection utilisé pour acquérir de nouveaux clients. Ainsi, son but est commercial et la cible clairement définie. L’objectif recherché par l’e-commerçant est de promouvoir la marque, vendre un produit ou un service, inciter à l’achat et transformer son prospect en client.

La newsletter est quant à elle non publicitaire car les clients ou prospects sont déjà répertoriés dans une liste d’abonnés. L’internaute qui souhaite recevoir la newsletter doit s’inscrire préalablement et volontairement sur le site. Cet outil est idéal pour fidéliser ses clients en leur envoyant des emails informatifs non commerciaux.

Des contraintes techniques et légales

Malgré sa rapidité d’envoi l’e-mailing reste un outil marketing peu rentable car il nécessite de songer à divers supports de communication. De plus, le mail peut être directement classé dans les courriers indésirables, le destinataire ne recevra donc pas votre message. Des configurations spécifiques sur le compte de l’e-mailing sont nécessaires. Il est donc impératif de passer par des solutions professionnelles comme Newsletter2Go.

Ensuite, concernant la newsletter, même si elle représente un moyen simple de fidéliser le lecteur, son contenu doit être irréprochable. En effet, si celle-ci est mal structurée, trop longue ou encore inintéressante, le lecteur n’hésitera pas à se désabonner. Par ailleurs, sa rédaction demande généralement un temps important.

En plus de ces contraintes techniques, l’e-commerçant doit prendre en compte l’évolution de la réglementation. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entera en vigueur le 25 mai 2018 dans 28 pays de l’Union européenne. Il concerne toutes les entreprises qui manipulent les données personnelles des utilisateurs : marketeurs, blogueurs mais aussi e-commerçants. Désormais, ces entreprises devront communiquer clairement aux internautes l’utilisation qui sera faite de leurs données ainsi que leur droit à modification ou effacement de celles-ci. Ainsi, chaque entreprise devra mettre en place des mesures préventives de protection des données sans quoi elles se verront infliger une amende allant de 2 à 4 % de leur chiffre d’affaires et pouvant atteindre jusqu’à 20 millions d’euros pour les infractions les plus graves.

La création de newsletters et l’emailing supposent la mise en place de procédures strictes. Si celles-ci ne sont pas respectées, elles pourront rapidement entacher la perception du produit ou de la marque présentée au destinataire.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : qMNJGg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Continuez votre lecture ...