Vous êtes ici : Les dossiers d'Economie Magazine > Economie > PIB et PNB : définitions et explications

PIB et PNB : définitions et explications

Le Produit intérieur brut (PIB) et le Produit national brut (PNB) sont tous les deux des indicateurs utilisés pour mesurer les richesses produites par un pays sur une année et indiquent par conséquent son niveau de croissance économique.

Les estimations du PIB et du PNB (remplacé par le Revenu national brut en Europe) sont transmises tous les trimestres par chaque pays de l’UE à l’Office statistique de l’Union européenne, Eurostat, qui publie ces données en « parité de pouvoir d’achat » (unité qui tient compte des différences de coût de la vie dans chaque pays) et permet ainsi des comparaisons du niveau de croissance de chaque pays en Europe. Le PIB et le PNB ne mesurent toutefois pas de la même manière les richesses d’un pays.

PIB et PNB : définitions et explications

Qu’est-ce que le PIB ?

Le PIB est un indicateur de la santé économique d’un territoire (monde, pays, région, etc.) et donc de sa richesse. Pour la France, c’est l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) qui calcule ce PIB. Ce dernier représente la somme des richesses créées pour une année sur un territoire. Pour calculer le PIB, on fait la somme des valeurs ajoutées, c’est-à-dire la somme des richesses réellement créées par chaque organisation productive (entreprise, administration, association ou ménage), d’une zone géographique.

Cet indicateur englobe tous les acteurs économiques présents sur un territoire donné, qu’ils soient nationaux ou étrangers, mais il ne prend pas en compte la richesse produite par les agents économiques hors de leur territoire d’origine.

Le PIB a ses limites : il est un indicateur de la croissance économique et de la richesse d’un pays par exemple, mais il ne permet pas de mesurer le bien-être social de ses habitants. En effet, il ne comptabilise pas des activités comme les activités domestiques non rémunérées telles que s’occuper de ses enfants, cuisiner, jardiner, etc., qui pourtant représentent 60 milliards d’heures de travail par an selon l’Insee, et le PIB ne prend pas en compte non plus les activités bénévoles, également sources de richesses.

Qu’est-ce que le PNB ?

Le PNB lui comptabilise la richesse créée par les entreprises et les autres agents économiques de même nationalité implantés sur le territoire (le plus souvent, on prend le pays comme zone géographique), mais aussi à l’étranger. Il correspond donc à la production annuelle de biens et de services des ressortissants d’un pays sur son sol et à l’étranger.

Cet indicateur exclut par contre la richesse produite par les entreprises étrangères présentes dans un pays donné. Le PNB reflète davantage la richesse et donc le niveau de vie des résidents d’un pays. Le PNB n’est plus calculé dans les pays membres de l’Union européenne où il est remplacé par le Revenu national brut (RNB). C’est le cas en comptabilité nationale française depuis 1993.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur l'économie sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Nsed9j

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires