Vous êtes ici : Les dossiers d'Economie Magazine > Economie > Qu'est-ce que l'économie collaborative ?

Qu'est-ce que l'économie collaborative ?

L’économie collaborative constitue un modèle économique novateur basé sur l’échange et le partage entre particuliers. La France est à la pointe en la matière. Mais de quoi parle-t-on exactement ?

L'économie collaborative

L’économie collaborative : un modèle socio-économique à part entière

L’économie collaborative est un modèle socio-économique qui repose sur le partage ou l’échange de biens, de services ou de connaissances entre particuliers. Elle se traduit par un échange monétaire tel que la vente, la location ou la prestation de services, ou un échange non monétaire comme le troc, le don ou le volontariat. Dans ce système économique, les particuliers sont généralement mis en relation via des plateformes numériques.

Mais l’économie collaborative se construit aussi sur la base d’associations d’individus sans forcément passer par les nouvelles technologies. Toutefois l’essor d’Internet, des applications mobiles, bref, des nouvelles technologies, permettent l’émergence de l’économie collaborative qui est en plein développement, et même à la pointe, en France. Selon le ministère de l’Economie, le chiffre d’affaires de l’économie collaborative atteint 3,5 milliards d’euros, un chiffre qui pourrait tripler dans les années à venir et neuf Français sur dix déclarent avoir déjà réalisé au moins une fois une pratique de consommation collaborative.

L’économie collaborative diffère des modèles économiques traditionnels dans le sens où elle met en avant l’usage des biens plutôt que leur possession, le lien entre les personnes comme dimension sociale et les préoccupations environnementales. De ce point de vue, cette forme de modèle économique pointe du doigt la sous-utilisation et le gaspillage des sociétés de consommation. Les particularités de l’économie collaborative sont aussi de proposer, d’une part, des prix attractifs liés à la mutualisation des moyens et, d’autre part, de favoriser les retours d’avis des consommateurs via Internet ou les applications mobiles.

Le développement de l’économie collaborative remet en question un certain nombre de piliers de l’économie dite traditionnelle. Elle contribue en effet à l’émergence de nouvelles formes d’emploi telles que l’auto-entreprenariat, le portage salarial ou le travail (très) temporaire. Les revenus de l’économie collaborative sont aussi difficiles à intégrer dans le système fiscal actuel qui devra certainement être revu en conséquence.

Ce modèle socio-économique trouve un écho favorable dans un contexte de crise économique où les particuliers recherchent à faire des économies ou à se procurer des revenus supplémentaires. De plus, le chômage élevé incite de plus en plus de personnes sans emploi à proposer leurs biens ou leurs services dans le cadre de l’économie collaborative.

Quels sont les secteurs concernés par l’économie collaborative ?

L’économie collaborative se développe dans de nombreux secteurs d’activité et de services, du logement à l’alimentation, en passant par les services d’aide à la personne. Quelques exemples.

Le logement

Outre la location de biens immobiliers entre particuliers, l’économie collaborative favorise des dispositifs comme la colocation, l’échange de logement ou l’habitat participatif qui permet à des particuliers de concevoir, créer et gérer leur habitat collectivement.

Les transports

Les applications de l’économie collaborative en matière de transport sont largement connues et utilisées aujourd’hui. La plus emblématique est certainement la voiture de tourisme avec chauffeur, appelée plus communément « VTC ». Le covoiturage est également issu de ce modèle économique, tout comme l’échange ou la revente de billets de transport, la location de voiture entre particuliers et la livraison collaborative qui consiste à mettre en relation les personnes ayant besoin d’être livrées et celles qui peuvent leur rendre ce service à l’occasion d’un trajet personnel.

L’alimentation

En matière d’alimentation, l’économie collaborative se caractérise surtout par la création d’associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) : un groupe de consommateurs lient un contrat avec des producteurs locaux en payant un abonnement régulier en échange de la distribution de leur production.

L’aide aux particuliers

La mise en relation et l’échange entre particuliers est répandu dans le domaine du partage de services comme le bricolage, le jardinage ou les soins aux animaux par exemple. L’économie collaborative peut aussi prendre la forme de soutien scolaire, de mise à disposition de cours en ligne sur une plateforme numérique.

L’habillement

Des sites Internet, mais aussi des magasins, se sont spécialisés pour proposer de la location, du don, du troc et de la revente et achat de vêtements entre particuliers.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur l'économie sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : MEDGXm

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires